Skip navigation

La faculté de l’économisme et les impératifs de l’humanisme.

Outer ForeignerAujourd’hui, la problématique fondamentale sur votre planète ne regarde pas autant la monnaie mais ce que vous en faites. Il n’existe pas vraiment de crise monétaire. Il y a énormément de monnaie. Il n’y en a jamais eu en telle quantité. Des gens accumulent des sommes astronomiques. Les montants sont ramassés dans les communautés puis retenues quelque part ailleurs. Des montants tellement volumineux que vous avez peine à les comptabiliser. Au lieu de parfaire les moyens d’évasion fiscale, vous devriez vous appliquer à prendre soins des institutions et des infrastructures sociales qui représentent le patrimoine collectif car les conditions d’existences dont vous jouissez reposent sur elles.

Vous devez méditer sérieusement sur le fait que l’accomplissement individuel procède par une conscience collective. Parce que l’être humain a besoin de vivre non par procuration mais en fonction des autres. Vivre par rapport à d’autres gens ou par rapport à autrui. Vos congénères souffrent l’indigence alors que des moyens formidables existent. Vous devez tirer les conclusions qui s’imposent puis vous appliquer à dégager les perspectives pertinentes afin de pouvoir défricher des voies salutaires pour l’avenir. Or, le savoir se cultive par la lecture. Les documents écrits sont, pour la connaissance, ce qu’est la pluie pour un potager. L’innovation est le bourgeon qui en résulte. L’érudition qui se trouve dans le patrimoine écrit doit se transmettre car le contrôle des moyens passe progressivement d’une génération à l’autre. Dans quelques décennies, les décisions relèveront des gens de la génération qui suit celle qui est au pouvoir.

L’informatique permet l’universalisation des communications et l’unification des moyens de fabrication. Devant l’inégalité des conditions d’existence sur votre planète, une prise de conscience majeure doit s’installer chez les jeunes gens et venir modifier graduellement les concepts ainsi que l’état général de la société. Avec le temps, un tel éveil collectif devrait déboucher sur une forme d’unification mondiale des activités et sur la définition d’un régime collectif cosmopolite permettant l’établissement de l’idéologie autour d’une doctrine philosophique de nature philanthropique.

Afin de subsister, l’économisme doit trouver à s’exercer en étant jumelé à une forme ou à une autre d’humanisme pour répondre en même temps aux exigences démocratiques puisqu’il ne peut opérer qu’au sein de conditions sociales paisibles.

Les deux éléments d’un nouveau système bipartite, la faculté de l’économisme et les impératifs de l’humanisme, fourniraient chacun leur part dans l’action. Dans cette optique, les éléments de l’humanisme fournissent de nouvelles voies d’avenir pour l’exercice de l’économisme. Suppléer au dénuement. Remédier à la pollution. Alimenter, ravitailler, approvisionner les masses. Scolariser les populations éloignées, même celles qui sont géographiquement reculées ou isolées. Assurer le maintien de la santé et la prévention, etc. Voilà autant de voies où l’économisme trouverait un exercice planétairement salutaire dès que des moyens techniques simples, modernes et efficaces seraient définitivement installés.

C’est que le relèvement des conditions socio-démographiques au niveau planétaire se répercuterait sur l’augmentation du pouvoir économique des gens et aussi sur leur nombre. Les deux capacités (d’un système bipartite) doivent faire équipe de telle sorte afin d’aplanir les déséquilibres en matière de conditions d’existence.

C’est la priorité fondamentale dont tout le reste dépend. Principalement, l’avenir de votre civilisation.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: