Skip navigation

L’intégration harmonieuse et globale au système écologique local
est une étape indispensable dans l’évolution Humanoïde.

Parce que la réalisation de cette situation, pour une civilisation, implique de façon inhérente la résolution d’une série de problématiques circonstancielles
et de nature retardataire.

Lorsque les technologies avancées, qui correspondent à l’exercice bénéfique du Savoir, ne trouvent pas d’application, la rétention technologique et intellectuelle qui s’installe paralyse l’évolution normale de l’humanité freinant son développement conforme, par rapport au sens du macrocosme. Il en résulte une situation stagnante en matière de progression évolutive.

Puisque cette rétention technologique empêche de mettre en œuvre des méthodologies avancées et freine l’efficacité technologique, les corollaires derrière le fonctionnement du Régime ne peuvent être adressés adéquatement.

Du point de vue ” cosmique “, une civilisation qui ne s’intègre pas à son propre écosystème planétaire n’est pas en mesure d’accéder aux moyens de franchir son système solaire, en raison du retard évolutif dont elle s’afflige durant cette Phase Antinomique qu’elle connaît. La progression d’une civilisation vers une interaction avancée, c’est-à-dire avec l’extérieur du système solaire local, dépend ainsi de son habileté à franchir la Phase Antinomique pour s’intégrer harmonieusement à l’écosystème hôte. Le cas échéant, elle accédera à des perspectives éminentes et considérablement élargies.

Le perfectionnement de l’efficacité technologique quant à lui, qui découle de l’avancement des connaissances (correctement orientées), fournit l’instrument de cette progression évolutive et se répercute sur une foule de domaines en produisant des corollaires salutaires.

Solutionner la Phase Antinomique, que présente le dilemme écologique, exige beaucoup plus que de la détermination. Il s’agit d’une véritable vocation à laquelle l’ensemble des communautés ne peut s’astreindre en dehors d’une conscience collective fraternelle qui se manifeste d’abord par le respect envers toutes formes de vie.

Dans ce contexte, la persistance et la perspective de l’interaction avancée qui en découle sont le mérite de l’intégration environnementale intégrale qu’une civilisation réalise.

Pour ce, les habitants de la Terre n’ont absolument rien à craindre de la part des Étrangers.

 

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: